Accessoires pour énergie photovoltaique : quel rôle joue le régulateur solaire ?

régulateur solaire

Dans le cadre de la prolifération des investigations portant sur la production des énergies renouvelables de l’heure actuelle, on peut affirmer que le domaine du photovoltaïque occupe une place prépondérante dans le secteur de l’énergie de notre ère. Au fait, en plus de sa grande maniabilité, il se trouve que sa source principale provenant des rayonnements solaires demeure intarissable par rapport à ce qui existe ailleurs. Cependant, dans son fonctionnement, sa production doit se faire dans les normes de sécurité recommandées par le fabricant des divers appareillages conçus principalement à cet effet. Ainsi se pose la question pertinente qui suit : « quel rôle joue le régulateur solaire dans toutes ces panoplies d’appareils ? Toutefois, avant d’apporter des éléments de réponses à cet interrogatoire, il est encore indispensable de préciser ce qu’on entend effectivemment par un régulateur solaire.

Le régulateur solaire et son utilité dans un montage d’un circuit photovoltaïque.

En principe, un régulateur doit être monté en série avec le générateur de l’installation photovoltaïque pour assurer la limitation des courants de charge et de décharge du circuit de distribution du courant électrique. Son rôle principal est de contrôler la tension de charge de la batterie pour éviter tout éventuel fort dépassement de la valeur admissible pour la sécurisation de la fourniture du courant électrique à l’installation des panneaux solaires. Il en est de même pour la protection du courant de décharge de la batterie. Pour plus d’infos, visitez la fonction du régulateur solaire.

Principe de fonctionnement d’un régulateur de tension solaire.

Dans un montage courant, le régulateur est relié la source de courant et la batterie accumulateur d’énergie électrique du système. Dans son fonctionnement, il est muni d’un interrupteur électronique utilisant le principe d’une modulation de Largeur d’impulsion pour le contrôle de la tension établie entre ses bornes et une pièce électronique anti-retour par le biais d’une diode protège le montage contre des éventuels courants inverses qui pourraient nuire au bon fonctionnement du régulateur solaire. Le passage ou la coupure du courant s’effectue à l’aide de l’interrupteur électronique qui affiche une valeur précise pour se déclencher. Entre autres, lorsque la différence de potentiel entre les bornes de la batterie atteint sa valeur maximale admissible, la coupure du courant se réalise automatiquement et se rétablit à une fréquence bien déterminé pour drainer un courant moyen en direction de la batterie.

Conseils pratiques de l’utilisation d’un régulateur solaire

 Il est évident que le rôle principal d’un régulateur est d’assurer en permanence un niveau de charge plus élevé autant que possible de la batterie tout en protégeant cette dernière des éventuelles surtensions et surcharges. A cet effet, la valeur de la tension mesurée entre les bornes de la batterie doit atteindre une valeur inférieure de 15% par rapport au courant de sortie du régulateur. Qui constitue l’un des éléments le plus vulnérable du circuit. En cas d’une panne du régulateur, la batterie commence à se décharger graduellement et l’endommagement de ses plaques est impératif si aucune mesure d’entretien et de réparation ne soit pas entreprise pour redresser les anomalies dans le montage. Néanmoins, il est notoire que le taux de panne d’une batterie se situe à une valeur de 1%. Pour parvenir à une meilleure performance de la durée de vie du régulateur, il faut toujours s’évertuer à l’installer dans un endroit tempéré et ventilé. Si des mesures préventives sont prévues pour la protection d’une installation photovoltaïque, on est en mesure de penser que tout va se passer normalement et la fourniture en énergie électrique continue à fonctionner à la satisfaction des utilisateurs car toutes les coupures dans son approvisionnement peuvent provoquer des désagréments